Mon quiz pour la fête de la nature 2022

Cette semaine, c’est la fête de la nature ! Ce jeudi 19 mai 2022, j’étais avec un groupe de plaisirois.es pour leur montrer la diversité du vivant à quelques kilomètres de chez eux. Au programme, nous avons parlé d’arbre (comme le platane de Diane), d’arbustes (comme le sureau), de plantes (comme l’aliaire), de chenilles (comme l’hyponomeute du fusain), de grenouilles et de poules d’eau…

Lors du repérage la veille, j’avais pu photographier huit espèces de libellules, aux noms plus ou moins évocateurs. Je suis certaine que vous allez pouvoir les identifier, avec ou sans mon aide. Les voici en photo :

Et voici leur (joli) nom :

  1. L’agrion jouvencelle
  2. L’anax napolitain
  3. L’agrion élégant
  4. La libellule déprimée
  5. La libellule fauve
  6. La naïade aux yeux rouges
  7. La petite nymphe au corps de feu
  8. L’orthetrum réticulé

Et pour les indices :

  1. L’agrion jouvencelle est une demoiselle ; le mâle est d’une couleur bleue éclatante ! La femelle est plus pâle (la sélection sexuelle l’épargne d’être de couleur vive). Chez cet agrion, on peut distinguer un U sur son segment (S2) à la base de l’abdomen (cf photo ci-dessous). Je trouve le nom anglais plus approprié : azure damselfly.
  2. Si « anax » veut dire roi en grec, c’est sans doute qu’il s’agit de la plus grande libellule de notre région (environ 7 cm). Son nom d’espèce en latin est parthenope, et j’aurai besoin d’être éclairée en mythologie pour y trouver un lien avec la bête…Toujours est-il que l’anax napolitaine, bien présente sur le pourtour méditerranéen comme son nom vernaculaire l’indique, est de plus en plus présente dans le nord de la France. Vous devinez pourquoi… On le reconnaît à sa « selle » bleue et à ses yeux verts.
  3. L’agrion élégant est une demoiselle qui porte une « bague bleue » à l’extrémité de son abdomen noir. La photo de cette espèce représente deux agrions élégants en cœur copulatoire. Le mâle est toujours bleu alors que la femelle peut être plus discrète, parfois un peu rosée ou violette.
  4. Point de soucis d’humeur chez la déprimée. Ce qualificatif vient de la « dépression » de son abdomen, tout bleu, qui est plat et large comparé aux autres libellules qui lui ressemblent. Je vérifie à chaque fois que la base de ses quatre ailes possède bien une tâche marron.
  5. La libellule fauve est poilu, davantage que les autres ! C’est encore une libellule à l’abdomen bleu. Elle a deux tâches marrons à la base de ses ailes postérieures, et de beaux yeux bleus 🙂
  6. La naïade aux yeux rouges, encore une demoiselle. Besoin d’indices vraiment ?
  7. La petite nymphe au corps de feu est la demoiselle rouge la plus fréquente que j’observe.
  8. L’orthetrum réticulé est encore une libellule bleue (en tout cas pour les mâles). Pas de tâche marron à la base de ses ailes (mais ce n’est pas très visible sur la photo). Pour une fois son nom correspond à la description de la femelle, très souvent jaune (mais parfois bleue) qui possède deux lignes noires le long de son abdomen (certes il paraît que les jeunes mâles aussi, jaune avant d’être bleu, ont ces deux lignes, mais je ne les ai jamais observé comme ça). La pointe de son abdomen noir aidera probablement à l’identifier.
Le U sur S2 de l’agrion jouvencelle.

Je vous donnerai en commentaire les résultats de ces devinettes.

Belles observations à vous !

Voici une des deux mares où j’ai trouvé ces 8 espèces d’odonates (et ce n’est pas exhaustif !)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.